compte rendu de la BZH cup de plouarzel

    Partagez
    avatar
    phil

    Messages : 385
    Date d'inscription : 06/04/2009
    Age : 38
    Localisation : Plouarzel

    compte rendu de la BZH cup de plouarzel

    Message  phil le Mar 11 Oct - 22:07



    La première date prévue pour la manifestation était le 3 juillet dernier, la météo peut favorable nous a obligé à décaler cette rencontre au 2 octobre.
    La compétition se déroulait à Plouarzel, sur une durée de 5 heures.

    Chaque participant venait avec une embarcation et son pilote pour assurer la sécurité.




    Notre directeur de compétition Jean Pierre Juges avait fait le déplacement de Lannion.
    La sécurité était assurée par Angélique (secouriste), Ludovic, Nathalie (plongeuse), François et Mylène. Le repas ont étés préparés par Jocelyne, Alain, Henri et Yffic .Je tenais a remercier toute cette équipe de bénévole pour leur disponibilité car comme on le répète jamais assez sans toutes ces personnes on ne pourrait pas organiser les rencontres.





    Le rendez vous était donné à 7H00 à la cale de Kerglonou dans l'aber Ildut.
    Rapidement le barnum a été monté par les premiers arrivés.
    La mise a l'eau des bateaux s'est enchaînée par la suite.



    Une fois les consignes de sécurité et un rappel du règlement énoncé les embarcations se sont dirigées vers le point de départ : la balise du « Lieu » à la sortie du port.

    Le départ sera donné à 9h15 pour une fin de compétition à 14h15.



    Une fois le coup de sifflet donné, les compétiteurs se sont dirigés vers leurs coins de pêche repérés.



    5 heures plus tard tout le monde est au point de rendez vous avec le sourire aux lèvres. Les pêches sont variées, avec du lieus, bars, dorades royales, mulets, vieilles, rougets, tacaud et une bonite.
    Les conditions de pêche étaient bonnes avec une visibilité moyenne de 7 à 10m, une mer calme avec une petite houle.



    La pesée et la remise des coupes s'est déroulée sur le site de Kerglonou non loin de la mise a l'eau.




    Les résultats:

    1 er - Fabrice Vallée - 40665 points
    2eme - Ghislain Guillou - 24270 points
    3eme - Didier Quenouillere - 22300 points
    4eme - Geoffrey Geyer - 21620 points
    5eme - Sébastien Quesseveur - 20170 points
    6eme - Philippe Letty - 18610 points
    7eme - Philippe Bunel - 17145 points
    8eme - Thierry Charreteur - 10465 points
    9eme - Johann Leveneur - 6460 points
    10eme - Francois Roignant - 5675 points





    Voici le récit de Francois Roignant, c'est ca premiere participation à une competition en individuel:




    Alors comment dire,
    Tout commence à la suite de la création d’un nouveau sujet (de Phil je crois) sur le forum de l’AT.
    La question : Breizh Cup Individuel en bateau ou à la palme ?
    Après de longs échanges et il est vrai une certaine logique (Ghis) – comme quoi – la finale se fera en bateau donc autant faire les qualifs en bateau.
    Moi et plusieurs amis chasseurs palmés voyons nos espoirs de participation s’envoler (ou du moins sombrer plus profond que nous ne descendons), pourtant le résultat n’aurait surement pas été très différent.
    « Et merde et puis après tout si je trouvais une âme charitable pour m’accompagner le jour de la compet avec son bateau ?! »
    Demande faite à mon amis de longue date « Nicolas Gélin ».
    Courant Juin petite sortie repérage avec Thierry s’impose, résultat : et ben dit donc y’a pas grand-chose sur la zone si ce n’est Fabrice et Phil.
    Malheureusement la compétition est reportée à cause de la météo (pourtant j’étais au taquet), je me dis que ça va être le coup de pas d’bol et Nico ne sera pas dispo à la date de report.
    Mais par chance Nico est non seulement toujours dispo mais de plus en plus motivé.
    Nous voilà donc à la fraîche ce Dimanche 2 Octobre (peu misait sur le fait qu’à cette date ce soit jouable mais c’était sans savoir que Phil faisait la pluie et le beau temps dans sa commune … quand il ne défonce pas du poisson à tout va (LOL)).
    Aller hop on monte vite fait le barnum dans à la frontal !!!
    Ca pique un peu pour se changer, on préfère d’ailleurs écouter les aventures des dernières compets de Ghis que d’enfiler nos combinaisons.
    Mais bon à un moment quand faut y aller, il faut y aller …
    La batterie de Fanch est récalcitrante mais finalement tout rentre dans l’ordre.
    Nous faisons donc route vers la ligne de départ (j’adore ces moments).
    Les dernières consignes sont données, pour Nico et moi c’est une première, il est curieux de voir comment se déroule ce genre d’évènement et a du mal à comprendre comment font certains pour chasser si profond … « tu verras !!! LOL »
    3, 2, 1 …. Partez !!! En route pour 5 heures de chasse.
    Première remarque tout le monde n’a pas la même notion de ce représente 20 nds … et puis finalement nous aussi on s’en fout, aller plein gaz !!!
    Les équipes commencent à s’éparpiller (Thierry fait une feinte en retournant chasser vers le port, petit malin).
    Pour ma part je me positionne au bout des fourches, il y a du jus et  je suis à froid.
    1ère apnée je crois que je suis à 15/16 m et j’aperçois plus bas de jolis lieus, je décide de remonter, Nico m’annonce « y a 20 m Fanch !!! ». Je décide que nous reviendrons plus tard.
    Ce n’est que le lendemain que je m’aperçois que j’étais en fait à 18 m lors de ma première descente et que j’aurai du insister un peu … affaire à suivre.
    Je vais me mettre au Sud des grandes fourches, un bar maillé me passe dessous alors que je suis en surface dans 3 m d’eau, je coule dessus sans trop d’espoir … et là une vieille correcte croise mon regard …. et ma flèche (quitte à taper la roche derrière, on est en compèt ou pas !!!).
    Mais pas retrouvé le bar snif !!!
    Je rentre dans la passe entre les grandes fourches et la petite fourche. J’aperçois alors un autre potentiel concurrent au titre de champion de Bretagne qui ne peut pourtant pas m’échapper … c’est bon c’est notre Poulidor National, je me dis alors que je suis peut-être dans un bon coin … plus tard il me dira « ch’uis pas resté la bas c’était neul !!! ».
    Je passe derrière la petite fourche et effectivement « c’est neul »
    Je me rends aussi compte que je palme de trop et « n’utilise » pas assez Nico et son bateau, mon défaut d’éternel chasseur à la palme solitaire du bord depuis tant d’années…
    Allez route vers le petit mouzou … à mi-chemin alors que la bonne visi en avait étonné plus d’un là c’est dégueu, et c’est encore pire au petit mouzou.
    Les Gwaltog pourquoi pas ? … j’y allais dans le temps mais les dernières fois que j’y étais venu c’était assez pauvre. Mais Nico le sent bien, alors go to the gawltog.
    5 min que je suis dans l’eau cette fois ci je suis plus rapide que le bar, il est correct. J’en croiserai encore 2 de maillés. Je recherche un peu de plat, une pêche variée plutôt qu’en quantité ca peut être une solution pour un modeste chasseur.
    Cool !!! Je ne suis pas brocouille.
    Je repense à Thierry qui m’avait dit « oubli que t’as aucune chance, fonce, on ne sait jamais sur un malentendu ».
    Il y a déjà 2 malentendus dans le bateau.
    Retour aux grandes fourches …. Cool 15 m d’eau et je suis chaud et détendu (d’avoir fait 2 beaux poissons) … mais les lieus ne sont plus là … « Poulidor » m’expliquera aussi plus tard que l’idée de les faires après était bonne mais pas trop après, et aller encore une leçon.
    Je fouillerai en vain le plateau des fourches à la recherche d’un ou deux putains de poisson de merde (oui ça sent la fin de la compet …. ça passe vite)
    118 apnées, on arrive au bout des 5 heures de chasse. Direction le port. On croise Geoff et Ronan qui file pleine balle direction Ouessant … ils s’arrêtent et Nico me dit « Ohoh ils sont sur un de mes points de pêche à la ligne ».
    Laquenouille arrive à nos côtés avec son magnifique bateau (je suis ébloui). Il a le sourire ce coco quand il me demande ce que j’ai fait … « ah bon t’as pas fait tes vieilles ? ».
    Je dis à Nico qu’à mon avis ça sent la branlée … mais bon je ne suis pas brocouille.
    Les mecs un peu en avance chassent encore à la balise d’arrivée, moi je suis résigné, je repense à Fanchouille « tu tires, te poses pas trop de questions sur la taille » et je regrette d’avoir laissé partir 2 ou 3 poissons qui aurait pu me faire décoller du fond du classement.
    A 2 min de la fin des bateaux arrivent pleine balle de nulle part, cool cette ambiance.
    On rentre tranquillement avec Nico, (on est les premiers … pour une fois).
    Quand je vois les pêches sortir des bateaux je me dis «  tiens moi je vais aller me changer » (là aussi je suis dans les premiers côtes à cotes avec Philippe Bunnel, c’est pas rien pour une fois que je rivalise avec lui)
    Au casse-croute je suis dans le milieu de tableau.
    Bref au final comme Fabrice je suis premier … mais en partant du bas.
    Quelques regrets car je pouvais faire un peu mieux, mais à l’origine je signais pour ne pas faire brocouille, donc …
    J’ai terminé dans les 10 premiers et je suis 10ème au championnat de Bretagne, derrière de grosses très grosses pointures.
    A l’année prochaine … peut-être.

    Geoffrey nous raconte la prise de ca Bonite de 3.5kg



    Ne trouvant pas le poisson au bord du fait du ressac, j'ai pris la décision de tenter le coup sur des secs du large, malgré la hauteur d'eau conséquente car nous étions à 3h de l'étale de basse avec un fort coeff. Les éléments étant réunis; Ayant de bonnes sensations, je me sentais bien pour chercher le poisson au delà des 20 mètres, le vent était totalement tombé et la houle peu présente au large. En papillonant çà et là  sur les têtes de roches repérées au sondeur, je trouve ( enfin.... Mon barquero me repose dessus au mètre près ) une tête de roche avec un tombant vertical très prononcé ( un vrai mur qui passait de 16-17 à 24m). La première apnée n'est pas fructueuse; je vois quelques lieus mais juste du kilo ( ayant le droit à 4 poissons au rejet j'essaie de faire monter ma maille).... Je décide de retenter l'autre côté de la tête et me placer au bord de la marche de ce "Men hir".... j'arrive en feuille morte dans les troncs de laminaires, me cale doucement sur le tombant, tape quelques coups de crosses sur la roche.... l'attente commence et je scrute vers le bas en espérant voir monter un beau poisson....quand tout à coup je sens une présence en pleine eau; tout va très vite, 4 obus me déboulent dessus en entamant un arc de cercle, la première ( je l'estimerai plus tard car je tape celle en queue de peloton... un poisson qui parait petit par rapport aux trois autres alors qu'elle accuse 3.5 sur le peson) est vraiment grosse, mais j'ai à peine le temps de les pointer qu'elles s'éloignent..... j'assure la dernière et déclenche le tir du 115.... c'est parti pour un rush qui sera de courte durée car je la remonte le plus rapidement possible car c'est un poisson combatif qui se déchire vite.... je sors la tête de l'eau et crie "bonite" à Ronan qui ne m'a pas cru sur l'instant je pense!!!! je la mets rapidement dans le bateau et me rend compte de sa taille.... je suis à ce moment vraiment content car je sais que c'est un poisson dense et qui compte en terme de points... un souvenir que je garderai longtemps en tête!!

    A l'année prochaine !

    Phil

    Photos: Marie, Mylène, Fabienne
    avatar
    Fanch Roignant

    Messages : 365
    Date d'inscription : 10/12/2013
    Age : 43
    Localisation : BREST

    Re: compte rendu de la BZH cup de plouarzel

    Message  Fanch Roignant le Mar 11 Oct - 23:12

    Cerise sur le gâteau que ce compte rendu

    Je n'aurai qu'un regret ... ne pas pouvoir y participer l'année prochaine.
    avatar
    Nico22

    Messages : 113
    Date d'inscription : 08/10/2014
    Age : 40
    Localisation : Lanildut

    Re: compte rendu de la BZH cup de plouarzel

    Message  Nico22 le Mer 12 Oct - 23:01

    L'année prochaine je vous mets la misère Twisted Evil

    Contenu sponsorisé

    Re: compte rendu de la BZH cup de plouarzel

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 18 Oct - 5:50